VIOLER UNE FILLE CE N’EST PAS GRAVE SI ELLE NE S’EN SOUVIENT PAS – MERCI RICK ROSS ET MERCI LA DROGUE « MOLLY » – « YOU DON’T EVEN KNOW IT »

Un des derniers morceaux du rappeur Rick Ross est outrageant envers la femme et fait l’apologie du viol. Apologie qui est même faîte de manière usuelle dans les médias, par exemple avec la publicité ci-dessous. Légende :

« Evitez les bla-blas de l’amitié, offrez lui une vraie boisson. »

Cette publicité qui sous entend que faire boire une femme permettra plus rapidement à un homme de la mettre dans son lit, sans avoir à faire le jeu de la séduction, à choqué les femmes américaines.

VIOLER UNE FILLE CE N'EST PAS GRAVE SURTOUT SI ELLE NE S'EN SOUVIENT PAS - MERCI LA DROGUE MOLLY ET MERCI RICK ROSS

A ce jour ce sont les paroles de la chanson de Rick Ross qui sont plus particulièrement en cause, les voici :

« Put Molly all in her champagne, she ain’t even know it. I took her home and I enjoyed that, she ain’t even know it. »

Autrement dit :

« J’ai mis Molly dans son champagne, elle ne le sait même pas. Je l’ai ramenée à la maison et je me suis fait plaisir, elle ne le sait même pas. »

La drogue Molly fait fureur actuellement, elle est un dérivé pur de l’ecstasy. Rick Ross en fait la publicité, ainsi que celle du viol.

Pour certains il est étonnant qu’un homme comme Rick Ross ait trouvé un public, sachant qu’il est un ancien officier correctionnel, et non un gros trafiquant et bandit comme il pourrait le sous-entendre. A l’instar des polémiques autour de Lil Wayne, il est sur le devant de la scène, voire pire puisque beaucoup pensent qu’il est le meilleur rappeur du moment.

Ross est si haut que dans le milieu du rap pour l’instant personne n’a osé commenté ses lyrics, préférant de loin signer avec lui et vendre son âme pour la gloire, plutôt que se liguer contre ce dernier.

Rick Ross fait l'apologie du viol et de la drogue "Molly".

Rick Ross fait l’apologie du viol et de la drogue « Molly ».

Outre le fait de mettre en avant l’usage de la drogue, il est fait mention de violences à l’encontre des femmes. Or ce n’est pas la première fois dans le monde du hip hop et dans le monde médiatique tout court. Récemment en Inde la campagne de la marque de voiture Ford a choqué tout le monde (ICI).

Ce qui choqua enfin ce sont les dires d’un grand magazine de hip hop qui prétend que les paroles de Rick Ross n’offenseront que les femmes intellectuelles. Pour eux les petites minettes des cités, les jeunes filles ne prendront pas ça mal et s’en amuseront, danseront dessus.

Malheureusement dans les pays francophones cela arrivera d’autant plus que la plupart n’en comprendront pas les paroles. Il en va donc de la responsabilité ou pas des dj’s de bannir ce morceau de leurs platines.

Voici le morceau en featuring avec Future, le chéri de Ciara :

Trackbacks

  1. [...] donc absolument pas à comparer à une autre génération de chanteurs, qui eux prônent plutôt le « viol » de la femme, et donc l’abaissement de celle-ci. Il a dit [...]

  2. [...] nouvelle drogue dont le rappeur Rick Ross faisait récemment l’apologie est un dérivé de l’ecstasy et est très demandée dans les [...]

Poster un commentaire